Arrête de gueuler, je vais pas t’oublier !

Projet photographique en milieu médico-social

Maxime Couturier est photographe indépendant. Il est aussi salarié d’un centre d’accueil et de soins pour usagers de drogues (CAARUD), où il organise avec eux des projets artistiques. C’est dans ce lieu et avec la participation des maîtres qu’il a réalisé les portraits de leurs chiens.

Ce projet a fait beaucoup parler, même au-delà du cercle des habitués du centre. Des personnes qui venaient rarement se sont présentées avec leur(s) chien(s) pour de-mander fièrement qu’il(s) soi(ent) lui(eux) aussi pris en photo. Cet engouement collectif pour ces images en dit long sur l’importance de ces animaux lorsque l’on vit l’errance et la grande précarité.

Les textes qui accompagnent ces images ont été écrits par Sébastien Gazeau. Ils s’inspirent directement des histoires et des paroles qu’il a recueillies sur place auprès des usagers. L’un d’entre eux regrettait que ce ne soit pas auprès des chiens eux-mêmes. Ils auraient plus à raconter sur nous que nous sur eux, dit-il.

Consulter le dossier