Nous vieillirons ensemble

L’action culturelle pour réduire l’isolement des personnes âgées et favoriser le bien vieillir en Pays d’Albret (40)

Depuis la fin d’année 2014, le CIAS du Pays d’Albret et le Pôle Culture et Santé en Aquitaine ont conduit une expérimentation dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt Innovation sociale lancé par la Région Aquitaine.

« Nous vieillirons ensemble » marque une véritable innovation organisationnelle aboutissant à des partenariats confirmés entre de nombreux acteurs du territoire de la communauté de communes du Pays d’Albret, et au delà.

 

La mutualisation de compétences

Ce projet tend à montrer que la mutualisation de compétences diverses dans la prise en charge de la personne âgée peut être source de transformations sociales et peut contribuer à l’émergence de nouveaux modèles économiques dans le secteur de la Silver économie.

Nous sommes parvenus, sur l’années 2015, à confirmer de nombreux partenariats avec des acteurs du territoire landais : la communauté de communauté du Pays d’Albret et son CIAS, le Conseil départemental des Landes et sa Médiathèque, Musicalarue, la Forêt d’Art Contemporain, la Cie de Théâtre du Parler Noir, la maison d’édition La Maison est en carton, l’entreprise Huile de Code. Le premier degré d’innovation sociale est celui de cette nouvelle coopération entre des acteurs de secteurs très divers au profit des habitants vieillissants et isolés de ce territoire.

Ainsi, depuis le début de l’année 2015 les acteurs du projet « Nous vieillirons ensemble » ont élaboré les conditions des présences artistiques au domicile des personnes âgées habitant sur le Pays d’Albret.

En partenariat avec la Médiathèque départementale des Landes, les architectes en logiciels libres de l’entreprise Huile de code ont entrepris le travail de conception d’une application visant à rendre accessible, pour les personnes âgées, le portail Médialandes sur tablettes numériques. Par ailleurs, ils ont travaillé à l’élaboration d’une application de visite virtuelle de plusieurs oeuvres de la Forêt d’Art contemporain.

 

Au fil du projet

Depuis le mois de mai, Lydie Palaric, médiatrice de la Forêt d’Art contemporain s’est rendue au domicile des personnes âgées, pour présenter la collection et échanger avec les bénéficiaires sur les évocations liées aux oeuvres découvertes. Simultanément, le reporter poétique Sébastien Gazeau et le photographe Maxime Couturier ont suivi cette aventure pour nourrir artistiquement le blog orchestré par la graphiste Stéphanie Panouze : http://www.nousvieillironsensemble.org/.

Le 16 octobre, avec les personnes âgées et professionnelles des soins à domicile ayant rencontré Lydie Palaric, nous avons organisé un parcours de découverte d’oeuvres de la Forêt d’Art Contemporain. Ces oeuvres ont été choisies pour leur accessibilité et leur découverte a été articulée tout au long de la journée avec une pause pique-nique. L’après-midi s’est conclue au Cercle des Citoyens de Labrit autour d’un goûter et d’une sélection de livres d’art, faite par la Médiathèque départementale des Landes.

En septembre, Isabelle Loubère, conteuse de la Cie du Parler Noir, a démarré ses rencontres au domicile des personnes âgées volontaires du territoire, en binôme avec les professionnels des services de soins à domicile et sous la coordination bienveillante de Marilou et d’Emilie, les 2 animatrices des EHPAD de Labrit et Sore.

 

Pour aller plus loin

Une équipe de chercheurs du Laboratoire Emile Durkheim est associée au projet pour observer les impacts de cette démarche sur les pratiques professionnelles des secteurs d’activités concernés (sanitaire, médico-social, artistique et culturel).

Un travail de recherche de financements complémentaires a été réalisé sur le premier semestre de l’année. La Fondation de France et Ag2RLa mondiale ont ainsi accordé leur confiance à cette expérimentation. Le Département des Landes, via le travail de la Médiathèque a également permis de financer le travail autour du numérique et du conte.

Enfin, un travail de prospective est parallèlement engagé d’une part pour construire les outils de pérennisation du projet dans les Landes (par exemple, la recherche de financements pour l’édition d’un ouvrage visant la valorisation de l’ensemble des innovations sociales à l’oeuvre dans ce projet).

D’autre part, la prospective a pour objectif de réfléchir aux conditions d’un essaimage à l’échelle d’autres territoires, notamment à l’heure de la réorganisation des Régions (par exemple dans le cadre d’un AMI Innovation collaborative lancé par les Région Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes, fin 2015).

 

2016 : Coopération ponctuelle d’acteur

Conception et la réalisation d’un livre et d’une expositon «Nous vieillirons ensemble»

Le projet a pour but la valorisation de l’expérimentation. Il s’est agit de renforcer et d’élargir cette coopération, de valoriser l’expérimentation afin de la pérenniser sur le territoire.

Pour ce faire, nous avons proposé de nouveaux partenariats en vue de réaliser une série d’actions de médiation s’appuyant sur l’édition d’un ouvrage et la conception d’une exposition itinérante (avec les éditions La Maison est en carton basée à Sore). Cette coopération avec des acteurs du territoire a permis de promouvoir les résultats d’une démarche de projet novatrice dans le domaine des soins à domicile des personnes âgées et du soutien à leurs aidants. L’introduction d’une dimension culturelle dans ce type de services a de multiples effets bénéfiques, tant pour le bien-être des personnes âgées que pour la valorisation des pratiques professionnelles des équipes.

 

 

Ce projet Lauréat de l’AMI Innovation sociale a permis à la SCIC Culture et Santé d’être identifiée comme une entreprise innovante de l’Économie sociale et solidaire de la région.

 

Le blog Le bilan Les moments forts On en parle

 

Ce que le projet a produit

Pendant la phase expérimentale

Un impact très positif sur la pratique professionnelle des équipes de soin à domicile qui se sentent valorisées à travers le projet.

Un impact fort sur la relation soignant/usager, usager/aidant dans le partage de cette aventure commune.

Le directeur du CIAS a pu recruter plusieurs services civiques pour assister l’équipe animation du projet.

Création d’une nouvelle offre de service à domicile autour de la lecture publique : prêt de tablettes numériques permettant l’accès au portail « Médialandes » et possibilité de présence des bibliothécaires à domicile.

Un blog alimenté des écrits et des images de 2 artistes.

L’élargissement du public pour la Forêt d’art contemporain avec les bénéficiaires et les professionnelles du CIAS.

La création d’un conte musicale voué à être diffusé sur le territoire.

Un partenariat entre le Département des Landes et La Maison est en carton.

Pendant la phase de consolidation (principalement en 2016)

La création d’un poste d’animateur « mobile » pour assurer la coordination et le déploiement d’un projet sur le domicile.

Le lancement d’une offre de formation pour les bibliothécaires du territoire à l’exercice de leur fonction au domicile. Cette offre est portée par la Médiathèque départementale des Landes et l’équipe du Pôle est sollicitée pour intervenir.

L’édition du livre/CD Nous vieillirons ensemble en partenariat avec La Maison est en carton.

La diffusion du conte sur la saison 2016-2017 est en réflexion, en partenariat avec le CIAS et le Parc naturel régional des Landes de Gascogne.

Ce qu’il reste à faire

La recherche clinique mesurant l’impact sur la qualité du vieillissement des aînés.

Intégrer le projet de visite virtuelle de la Forêt d’art contemporain à l’offre culturelle proposée par l’application sur tablette numérique.

Communiquer sur les résultats de la recherche du Laboratoire Émile Durkheim au sujet de ce terrain.

Essaimer cette expérimentation sur d’autres territoires.

 

Les grandes étapes

Fin juin 2014 : Tour de table avec les représentants de la communauté de communes du Pays d’Albret (élus et techniciens), le CIAS du Pays d’Albret, la Médiathèque départementale des Landes et le Pôle pour valider le dépôt du dossier «Nous vieillirons ensemble» dans le cadre de l’AMI Innovation sociale à la Région. À l’initiative du projet, le Pôle de compétences Culture et Santé sera la structure porteuse. Le CIAS du Pays d’Albret le principal partenaire associé.

Juillet-août 2014 : phase d’ingénierie du projet

Fin août 2014 : dépôt du dossier

Novembre 2014 : réponse favorable par la Région : le projet est lauréat de l’AMI. Le montant de l’aide est de 25 000 €

Le premier trimestre 2015 est consacré à :

L’organisation des présences des artistes en binôme avec les professionnelles des soins infirmiers à domicile (plusieurs réunions pour faire connaissance et s’approprier le projet).
La définition de la commande pour l’application sur tablettes numériques visant d’une part à rendre accessible, pour les personnes âgées, le portail Médialandes de la Médiathèque départementale des Landes, et d’autre part de concevoir une visite virtuelle de plusieurs oeuvres de la Forêt d’Art contemporain.
La recherche de financements complémentaires pour boucler le budget (Fondation de France, AG2R La Mondiale, DRAC, ARS, Centre national du livre…). Ce bilan ne détaille pas le travail assuré par Marion Brunet et Béatrice Lamaison pour organiser les présences des binômes (artistes et professionnelles du SSIAD et/ou du baluchonage) au domicile des bénéficiaires, ni les dates précises des présences.

17 mars à Sore : mobilisation de nombreux acteurs du territoire pour défendre la candidature auprès de membres du jury de la Fondation de France.

23 mars matin : journée de repérage de quelques oeuvres de la Forêt d’Art contemporain pour à la fois vérifier l’accessibilité des oeuvres pour les personnes âgées dans l’éventualité d’une visite par Marie-Lou Dupouy et Émilie Chaty et d’autre part pour commencer à alimenter le travail des architectes en logiciels libres de l’entreprise Huile de code.

23 mars après-midi : rencontre avec Isabelle Loubère, Marie-Lou Dupuy, Emilie Chaty et Maryse Bougue (CD40 – service culture), Graziella Deyris, Sébastien Gazeau et Maxime Couturier et Alexandra Martin. Première évocation de l’idée d’une publication pour valoriser l’expérimentation. Mme Bougue nous informe des possibilités de financement par le Département.

Au printemps : Lydie Palaric, médiatrice de la Forêt d’Art contemporaine démarre les visite. Cinq bénéficiaires manifestent un intérêt à découvrir le travail de la Forêt d’Art contemporain. À l’occasion de la plupart de ces rencontres, le reporter poétique Sébastien Gazeau et le photographe Maxime Couturier suivent cette aventure pour nourrir artistiquement le blog orchestré par la graphiste Stéphanie Panouze.

4 juin : réponse favorable de la Fondation de France qui s’engage sur un soutien de 8 200€.

8 juin : réunion à l’EHPAD de Labrit pour caler le projet autour du conte avec Isabelle Loubère. L’idée de la publication est présentée à l’ensemble des personnes présentes (professionnelles du SSIAD et du Baluchonnage, Blandine Corrège). Blandine propose d’entrer en contact avec Musicalarue pour caler une date en mai 2016 pour la restitution du projet.

15 juin : dépôt du dossier de demande de soutien à AG2R La Mondiale.

22 juin : après-midi de travail à Sore avec Graziella Deyris, Blandine Corrège et Corinne Sonnier pour évoquer lé déploiement du projet des tablettes au domicile et le calage du temps de restitution de projet à Luxey. Blandine confirme les dates des 19 ou 20 mai pour Luxey.

16 octobre : Une journée en extérieur qui a permis la découverte de certaines oeuvres de la Forêt d’Art Contemporain aux personnes âgées bénéficiant des services du CIAS. Ces œuvres ont été choisies pour leur accessibilité (après un repérage avec Marie-Lou Dupuy le 23/03 2015) et leur découverte a été articulée tout au long de la journée avec une pause pique-nique, une collation et la présentation d’une sélection de livres d’art faite par la Médiathèque départementale des Landes et présentée par Blandine Corrège au Cercle de Labrit.

27 octobre : réunion avec Christophe Deyris et Jean-Paul Rathier, gérant du Pôle de compétences. Cette réunion est un point d’étape sur le projet : bilan intermédiaire et perspectives. Est évoquée la possibilité de candidater à plusieurs appels à projets pour financer les outils de valorisation. Nous retenons le dispositif de coopération ponctuelle d’acteurs porté par la Région, sachant que seules des structures relevant du secteur de l’Économie sociale et solidaires peuvent être associées. Nous parlons de l’association Musicalarue et de l’association La Maison est en carton.
Ce rendez-vous avec M. Deyris est également le moment de finaliser la convention de partenariat entre le CIAS du Pays d’Albret et Pôle de compétences. La convention est signée par Dominique Coutière.

Automne : Isabelle Loubère commence les rencontres à domicile. 6 foyers ont manifesté leur intérêt.

Novembre : accueil d’une stagiaire de l’université de Bordeaux – UF de sociologie : Margot Berthet. Associée au projet Nous vieillirons ensemble pour assister la coordinatrice dans l’organisation des activités et sur la dimension des problématiques de recherche du laboratoire Émile Durkheim «Les projets artistiques et culturels dans les établissements de santé. Quels changements dans les pratiques et les organisations ?».

Décembre – janvier : Alexandra Martin rencontre les structures ESS et d’autres partenaires financiers pour construire la réponse à la coopération ponctuelle d’acteur : Sébastien Carlier pour le Parc Naturel Régional avec Lydie Palaric ; Manon Jaillet pour vérifier l’intérêt du partenariat pour La Maison est en Carton ; Marie-Hélène Renou (CD40 – culture) pour financement complémentaire de la publication ; dépôt du dossier Coopération ponctuelle d’acteurs à la Région ; Ghislaine Nicolas d’AG2R La Mondiale est intéressée pour poursuivre le soutien du projet sur les outils de valorisation ; information informelle d’un soutien favorable par la Région, la DRAC …

5 janvier 2016 : soutien d’Ag2R La Mondiale sur l’expérimentation (4 000 euros)

7 janvier : rencontre avec François Garrain pour Musicalarue. Enthousiasme fort de sa part. OK pour la restitution le 19 mai à Luxey. Il nous met la salle à disposition sans contrepartie et s’engage à faire venir du public (scolaire, amis des aînés …)

8 février : à l’occasion d’un rendez-vous avec Michel Laforcade, Directeur général de l’ARS, ce dernier informe Jean-Paul Rathier et Alexandra Martin de son soutien sur tout projet de valorisation de l’expérimentation «Nous vieillirons ensemble».

19 mai : Organisation d’un événement festif pour la restitution de l’expérimentation dans la nouvelle salle de spectacle de Luxey « Les Cigales » (avec l’association Musicalarue et la Fédération des Cercles de Gascogne). Ce fut une occasion de réunir tous les partenaires et acteurs associés à l’expérimentation et d’inviter l’ensemble des personnes intéressées par les enjeux du maintien à domicile et des projets culturels en milieu de soin pour un partage d’expériences.

On en parle

Sud-Ouest Landes – 16 mai 2016 – Jean-Marie Tinarrage

Sud-Ouest Landes – 24 mai 2016 – Jean-Jacques Fénié

Les étapes de l’Innovation Sociale 2015 – 6 expériences réussies – 21 janvier 2016

Conférence régionale ESS – 4 juillet 2016 – Transmission simultanée participative dans les territoires

Colloque : Le vieillissement en Nouvelle Aquitaine  – 12 et 13 octobre 2016 – Limoges

Salon de l’ESS – 13 et 14 octobre – Niort

Congrès des Parcs – 6 octobre 2016 – Luxey

Colloque Art & Santé à l’EHESP – 4 novembre 2016 – Rennes

Symposium Acteur des Professionnels des Seniors – 16 février 2017 – Gradignan