Présentation du pôle

Créé en 2011, le Pôle Culture et Santé en Nouvelle-Aquitaine est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Fondé sur les valeurs de l’économie sociale et solidaire, le projet a une double ambition :

favoriser les échanges et les partenariats entre les mondes de la santé et de la culture ;

animer la réflexion et les débats sur les orientations et les enjeux de la politique publique entre représentants de la société civile et responsables des services de l’État et des collectivités territoriales.

La SCIC réunit une centaine de sociétaires sur l’ensemble du territoire aquitain : établissements sanitaires et médico-sociaux ; opérateurs culturels et artistes ; collectivités territoriales ; collectivités et établissements publics de l’État ; bénéficiaires, partenaires et salariés. À chaque catégorie de sociétaires correspond un collège dont les représentants (un titulaire, un suppléant) siègent au Conseil Consultatif de Gérance. Le Conseil accompagne le gérant dans les choix stratégiques du projet.

Le Pôle Culture et Santé est à la fois :

une plateforme de coopération interprofessionnelle, pour des missions d’information, de conseil et de formation ;

un laboratoire de l’innovation sociale, pour des missions d’ingénierie de projet, de recherche et de prospective.

Dans le cadre de la convention régionale Culture et Santé, la Région, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et l’Agence Régionale de Santé soutiennent ce projet.

Lorsque l’échange entre professionnels du soin et de la culture est animé par un désir de coopération, il arrive que s’inventent de nouveaux savoir-faire. De ces inventions, souvent modestes et ponctuelles, il est possible de tirer enseignement. Cette aspiration à une créativité solidaire entre le monde du soin et celui de la culture oblige à de nouveaux apprentissages dans les deux secteurs professionnels :

pour mieux connaître les métiers des uns et des autres et faire équipe dans une action commune ;

pour mettre en œuvre des méthodologies particulières, notamment en matière de montage de projets et de travail en réseau.

C’est ainsi que s’ouvre la voie à l’innovation, tant au sein des organisations sanitaires ou médico-sociales que dans le champ de la création artistique et culturelle. Cette mixité professionnelle, génératrice de métissages in-disciplinés, fonde notre démarche de coopération. Elle est propice à l’expérimentation d’agencements inédits d’initiatives et de compétences.