Création en Alzheimer: une expérience en mouvement

Exposition au Centre de Gérontologie de Chastaingt, CHU de Limoges de livrets de peintures réalisés par les résidents de l’unité Barbotine du 21 octobre au 4 novembre 2019

«  Chacun laisse une trace, personne n’avance sans son ombre  ». Henning Mankel

Qu’est ce qu’une artiste peut proposer «  à faire  » à des personnes pour lesquelles tracer, au sens classique, ne correspond à rien?
Dans ces ateliers de «non faire» se cache une rencontre singulière: celle avec l’indicible, dans l’invocation de formes, couleurs et matières; sans recherche intentionnelle de produire quelque chose, mais en laissant venir ce qu’on ne connaît pas d’avance et l’accepter, quelque soit l’étrangeté de ce qui est mis au jour.
La proposition permet d’advenir à soi-même, par un changement progressif de regard: au-delà du peindre ou dessiner il y a bien Trace, celle qui permet de se marquer d’une empreinte nouvelle, attester d’un mouvement, d’un geste, même involontaire, pour pouvoir Se dire autrement.
Notre travail repose sur une présence à cette nouvelle venue au monde, par l’accueil de toute forme de manifestation, qu’elle soit proprement créative ou corporelle, et lui donner une résonance spécifiquement poétique.
Ainsi, la personne «  peut se tendre une main à elle-même, qui à la fois retient dans le filet de ses doigts ce qui disparaît, et figure cette disparition même ». (Jean-Pierre Klein, Alzheimer et forces de vie).
«  Chacun laisse une trace, personne n’avance sans son ombre  ». Henning Mankel
L’exposition présentera vingt grands livrets de peintures réalisés par les résidents de l’unité Barbotine au Centre de Gérontologie de Chastaingt (CHU Limoges).

Nicole Depagniat, artiste plasticienne

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de la Fondation Caisse d’Épargne

En savoir plus