Démarrage du projet européen ASPALE

les actualités du Pôle

Nous sommes prêts pour prendre part au projet européen ASPALE, où les questions des coopérations entre la culture et la santé viendront enrichir la réflexion autour du concept de prescription sociale.

La prescription sociale est un mécanisme puissant et éprouvé pour améliorer le bien-être physique, émotionnel et mental des adultes en les mettant en contact avec des sources de soutien non médicales. Si les avantages de la prescription sociale sont vastes et le processus relativement simple, la prescription sociale est encore une approche relativement peu connue pour intégrer l’apprentissage tout au long de la vie comme une ressource pour vivre. Grâce à une approche intersectorielle et transnationale, l’initiative ASPALE (Activate Social Prescribing for Community Learning) promeut le principe de la prescription sociale auprès des principaux groupes d’éducation des adultes dans toute l’UE. Un impact clé d’ASPALE est l’introduction et l’adoption de l’approche de prescription sociale dans 3 pays où elle n’est actuellement qu’un concept – la Grèce, l’Espagne et la France – et l’élargissement de sa pratique au Royaume-Uni, en Irlande du Nord et en Irlande.

ASPALE est un projet #erasmusplus regroupant 6 partenaires : New Lodge and Duncairn Community Health Partnership (Royaume Uni), Roscommon Integrated Development Co. et Momentum Marketting Service Limited (Irlande), Iasis (Grèce), European E-learning Institute (Danemark), Fundacion Ageing Social Lab (Espagne) et le Laba (France).

#SUR LE MÊME SUJET
_08 février 2022

Expo Les 100 seins by Jeune & Rose

_08 février 2022

Formation à la démarche de Cirque Adap...

_06 janvier 2022

Ouverture de l’appel à projet Cul...

Dans le cadre de la convention régionale Culture Santé (2021-2023) les liant, ...

_14 décembre 2021

Publication de l’appel à candidat...

Le Département de la Dordogne vient de publier son appel à candidature 2022. C...

_06 décembre 2021

Retour sur les 10 ans du Pôle à l&rsqu...

Un peu plus de 100 personnes ont assisté à la rencontre professionnelle Cultur...