L’art contemporain s’invite à la Polyclinique de Navarre

Les projets en région

La quête d’efficience dans un établissement de santé n’est pas incompatible avec une vocation sociétale et culturelle et l’ouverture à d’autres univers, notamment celui des arts. C’est la conviction forte qui a toujours animé Marie-France Gaucher, directrice de la Polyclinique de Navarre, à Pau.

Une intime conviction

Il y a quelques années, elle avait déjà mis en place une relation régulière avec l’Orchestre philarmonique de Pau et avec le groupe d’animation musicale de la ville.

« Nous avons travaillé avec eux pour faire entrer la musique dans l’établissement afin de sensibiliser les salariés, mais aussi les mamans et les bébés, puisque nous avons une grosse maternité, qui réalise environ 1 800 accouchements par an. »

Un appel à projet

Cette démarche a pris une nouvelle dimension cette année, avec la décision d’exposer des œuvres d’art contemporain dans la Polyclinique. L’initiative a séduit les institutions culturelles régionales.

« Nous avons répondu à un appel à projets ‘Culture et Santé’ lancé par la Direction régionale des affaires culturelles et notre dossier a été retenu. »

Grâce à la subvention obtenue, la Polyclinique a choisi d’emprunter des peintures et des sculptures à l’artothèque de Lay, une commune de l’agglomération paloise, malgré un effort financier supplémentaire pour couvrir l’ensemble des frais engendrés.

Au début de l’année, deux salariés ont sélectionné un ensemble de huit œuvres, qui ont été exposées dans divers espaces de l’établissement. «Nous les rendrons au mois de juin prochain et elles seront alors remplacées par huit autres », indique la directrice.

« En invitant l’art dans l’établissement, nous essayons de créer un dialogue, de faire naître une émotion, confie-t-elle. Là encore, c’est une démarche qui s’adresse aussi bien aux salariés qu’aux patients et à leurs familles. Nous sommes finalement un lieu public où passe une multitude de personnes qui n’ont pas forcément accès à cette forme de culture.»

polyclinque-de-navarre

L’art, un autre langage

Il faut dire que l’imposante Polyclinique de Navarre, fruit du regroupement de plusieurs établissements il y a douze ans, occupe une place incontestable dans le paysage sanitaire de la capitale du Béarn, avec des savoir-faire réputés. Chaque année, quelque 20.000 patients, dont environ 40% en ambulatoire, fréquentent ainsi cet établissement MCO de 200 lits, où exercent 8 médecins et 340 salariés. « Nous avons surtout une compétence reconnue en chirurgie et en obstétrique, avec notamment des autorisations en neurochirurgie et en procréation médicalement assistée », précise Marie-France Gaucher.

À ce savoir-faire chirurgical reconnu, elle a souhaité ajouter une nouvelle dimension car, glisse- t-elle, « l’art permet de parler d’autre chose que de santé. C’est un bon moyen de chasser la morosité ».

#SUR LE MÊME SUJET
_15 juin 2017

Retour sur la restitution des MECS

Retour en images sur la restitution des productions artistiques développées da...

_16 mai 2017

Culture et Santé 2017 à la Clinique Je...

Cette année encore et pour la dixième année consécutive, la Clinique Médica...

_10 mai 2017

Exposition 3 unités >< 14 artistes

Exposition d'art contemporain proposée à Bègles et Villenave d'Ornon par l'Ar...

_10 mai 2017

Expositions photographiques à Cadillac

Vernissage des expos photos de Bernard Petit et Bernard Brisé le lundi 15 mai ...

_21 avril 2017

Chambres à dessins, chambres d’é...

Exposition dans la galerie de l'Hôpital Saint André dans le cadre du partenari...