Promouvoir la prescription sociale

Depuis fin décembre 2020, le Pôle participe au projet européen Activate, qui vise à développer et valoriser la prescription thérapeutique non-médicamenteuse grâce à la “prescription sociale ».

La prescription sociale est un mécanisme puissant et éprouvé pour améliorer le bien-être physique, émotionnel et mental des adultes en les mettant en contact avec des sources de soutien non médicales. Elle permet aux médecins de diriger les patients vers des agents communautaires, qui offrent un soutien personnalisé pour améliorer leur santé et leur bien-être.

Si les avantages de la prescription sociale sont vastes et le processus relativement simple, la prescription sociale est encore une approche relativement peu connue pour intégrer l’apprentissage tout au long de la vie comme une ressource pour vivre. A ce jour, la prescription sociale est encore au stade de concept en Grèce, en Espagne et en France, et elle vise à s’élargir dans sa pratique au Royaume-Uni, en Irlande du Nord et en Irlande.

Les partenaires du projet vont construire ensemble des productions intellectuelles : guide d’autonomisation pour les adultes, guide d’auto-soins, guide de mise en œuvre des meilleures pratiques et inventions, ressources éducatives pour améliorer la formation des praticiens de la santé et des soins, cours d’introduction à la prescription sociale pour les éducateurs des services sociaux et culturels…

En attendant… le nouveau site internet de Activate est en ligne : https://www.socialprescribers.eu/

 

Activate est un projet financé par Erasmus+, le programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Il est mené avec 6 partenaires européens : New Lodge and Duncairn Community Health Partnership (Royaume Uni), Roscommon Integrated Development Co. et Momentum Marketting Service Limited (Irlande), Iasis (Grèce), European E-learning Institute (Danemark), Fundacion Ageing Social Lab (Espagne) et le Laba (France).