Quand j’étais papillon, un film documentaire juste et sensible

Les projets en région

affiche-film-679x1024

L’association l’Oeil lucide et le foyer Les Papillons blancs ont conduit un projet pendant plusieurs années, impulsé par le dispositif Culture et Handicap du Département de la Dordogne. L’aboutissement de ce projet est le film documentaire Quand j’étais papillon.

La vie affective, sentimentale et sexuelle des personnes porteuses de déficience intellectuelle

« Il y a incompréhension, gêne et crainte autour de la vie affective et de la sexualité des personnes porteuses de déficience intellectuelle tant dans l’entourage familial que dans l’institution. li existe souvent un déni, une censure autour de ces questions. Les personnes déficientes sont-elles capables de vivre une vie sexuelle et affective ? Peut-on les y autoriser ? Au nom de l’autonomie et de l’intégration sociale, doivent-elles pouvoir décider librement et totalement de mener une vie de couple, avoir des enfants? Ces questions soulèvent un tabou. Nous sommes sur le terrain de l’intime. La vie affective et sexuelle peut pourtant être pour chacun d’entre nous un outil d’épanouissement, un moyen de se construire. » Extrait du dossier de présentation

Un film juste et pudique

Jenny Saastamoinen et Adrien Charmot ont réalisé un film avec des personnes porteuses de déficiente intellectuelle pour creuser cette question sensible. Accompagnés tout au long du processus de création par les équipes thérapeutiques et éducatives, ils ont tra­vaillé avec les résidents de façon originale, personnalisée et adaptée en leur offrant un espace d’expression qui a permis de recueillir une parole longtemps restée sous silence ou interdite. En nous parlant d’elles, les personnes déficientes interrogent aussi notre propre rapport à la sexualité, notre intimité, nos ambivalences, nos contradictions. Le film Quand j’étais papillon présente cette réalité à priori incommunicable par le biais d’une écriture cinématographique juste et pudique.

« J’aimerais que les personnes qui s’occupent des Papillons blancs parlent de sexualité envers les handicapés, qu’ils en parlent couramment, qu’ils essaient d’inscrire des valeurs humaines. La sexualité dans le handicap, pour moi, ça me paraît normal.»

Consulter le livret du film

#SUR LE MÊME SUJET
_15 juin 2017

Retour sur la restitution des MECS

Retour en images sur la restitution des productions artistiques développées da...

_16 mai 2017

Culture et Santé 2017 à la Clinique Je...

Cette année encore et pour la dixième année consécutive, la Clinique Médica...

_10 mai 2017

Exposition 3 unités >< 14 artistes

Exposition d'art contemporain proposée à Bègles et Villenave d'Ornon par l'Ar...

_10 mai 2017

Expositions photographiques à Cadillac

Vernissage des expos photos de Bernard Petit et Bernard Brisé le lundi 15 mai ...

_21 avril 2017

Chambres à dessins, chambres d’é...

Exposition dans la galerie de l'Hôpital Saint André dans le cadre du partenari...