Retour sur le projet Abaque à Excideuil

Les projets en région

Depuis quelques années, le Centre Hospitalier d’Excideuil et l’Agora Pôle National Cirque Boulazac Aquitaine s’associent autour d’un dispositif partenarial Culture et Santé, pour mettre en place des projets favorisant les expressions culturelles des patients et des personnels par un accompagnement artistique personnalisé.

À partir du 20 septembre, le Cirque Sans Noms a planté son chapiteau au coeur de la commune d’Excideuil, et la troupe y a vécu pendant près d’un mois.

Les artistes ont répété leur spectacle et ont accueilli sur le campement une partie des ateliers avec les résidents de l’EHPAD, l’autre partie se déroulant dans l’hôpital. Des représentations dédiées ont été proposées aux résidents du Centre Hospitalier mais également à des établissements voisins.

Le centre de loisirs et des élèves de la cité scolaire ont également été invités sur le campement pour découvrir l’univers poétique tout particulier de cette compagnie : nostalgique, fait de bric et de broc, invitant à la rêverie.

Un franc succès pour cette aventure : 114 résidents ont bénéficié du projet (ateliers, spectacles et ou déambulations) sur 149,  5 patients de l’hôpital et 28 usagers du service de soins à domicile. 151 personnes ont assistés aux représentions. Au total 263 personnes personnes tous services confondus.

Enchanter le quotidien, partager une nouvelle expérience et faire de l’hôpital un lieu d’humanité, ouvert à la cité est aujourd’hui encore l’objectif du projet « Abaque ».

Informations : agora-boulazac.fr

 

#SUR LE MÊME SUJET
_08 février 2022

Expo Les 100 seins by Jeune & Rose

_08 février 2022

Formation à la démarche de Cirque Adap...

_06 janvier 2022

Ouverture de l’appel à projet Cul...

Dans le cadre de la convention régionale Culture Santé (2021-2023) les liant, ...

_14 décembre 2021

Publication de l’appel à candidat...

Le Département de la Dordogne vient de publier son appel à candidature 2022. C...

_06 décembre 2021

Retour sur les 10 ans du Pôle à l&rsqu...

Un peu plus de 100 personnes ont assisté à la rencontre professionnelle Cultur...