Spectacles en journée au TNBA

Événement, Innovation sociale

On peut avoir envie d’aller au théâtre mais pas de sortir le soir… Nouveauté cette saison, pour tous ceux qui n’aiment pas ou qui ne peuvent pas sortir le soir, le TnBA propose trois pièces un jeudi à 14h :

 

Le Bruit des Loups ( Durée 1h )

Spectacle à partir de 8 ans
séance tout public à 14h le jeudi 17 nov.

Création et interprétation Étienne Saglio

Dans une forêt splendide peuplée de bêtes et de mystères, Étienne Saglio, illusionniste virtuose, explore les peurs archaïques des adultes et des enfants.

Tout commence dans un intérieur aseptisé : une plante verte que l’on taille se rebelle, sort de son pot et s’enfuit à la suite d’une souris. Faufilées dans le placard sombre, les voilà transportées dans un sous-bois fantastique. En un claquement de doigts, Le Bruit des Loups plonge les spectateurs, petits et grands, dans une réalité magique et les renvoie vers le monde merveilleux de l’enfance, celui des jeux innocents et des peurs nocturnes. Le voyage, délicieux de beauté poétique, de rire et d’effroi, Sortilège envoûtant et inclassable, Le Bruit des Loups est un spectacle intergénérationnel dès lors que vous aimez vous promener dans les bois.

Libre arbitre ( Durée 1h40 )

Séance à 14h le Jeudi 2 février

Conception et écriture Julie Bertin et Léa GirardetCie LE GRAND CHELEM
Mise en scène
Julie Bertin

Sur un plateau transformé en piste d’athlétisme, les spectateurs assistent au long combat d’une femme refusant que des taux de testostérone lui confisquent sa victoire. Et sa vie.

« Elle ne le sait pas encore, mais dans 1 minute 55 secondes et 45 centièmes, elle sera accusée d’être un homme ». En 2009, lors des Championnats du monde d’athlétisme de Berlin, Caster Semenya, athlète sud-africaine, remporte le 800 m féminin sans discussion possible. Sauf que… les instances sportives et un test de féminité en décident autrement. Ses taux de testostérone la classent parmi les hommes, lui enlevant sa victoire et l’inscrivant dans la longue liste des femmes suspectes, car trop performantes. Julie Bertin et Léa Girardet s’emparent de ce fait sportif, puis du long combat juridique qui s’ensuit (et n’est toujours pas terminé) pour élaborer une pièce-enquête autour du corps féminin.

Seras-tu là ? ( Durée 1h20 )

Salle Vauthier / À partir de 12 ans

Séance à 14h le jeudi 6 avril
Texte
Solal Bouloudnine et Maxime Mikolajczak,
Mise en scène
Maxime Mikolajczak et Olivier Veillon

Un seul en scène autobiographique sur le fil, entre farce absurde, ode à Michel Berger et interrogations métaphysiques. Irrésistible.

Solal Bouloudnine déteste les fins. Alors, Seras-tu là ? sa première création solo, commence par la dernière scène. Histoire d’évacuer. En short de tennis et socquettes blanches, le voilà redevenu l’enfant qu’il était, ce fameux été, à Ramatuelle, où il comprit que tout avait une fin : Michel Berger, improbable voisin de vacances, mourait d’une crise cardiaque, dans la maison d’à côté. Le chanteur était donc mortel, et avec lui, tout un monde adulte que le petit Solal croyait invulnérable. À partir de cette histoire vraie, le comédien construit une pièce autobiographique irrésistible où tous les détails des années 90 ressurgissent drôles, mordants, attachants : le couple de people formé par Michel Berger et France Gall, madame la bouchère du village, le JT de FR3 et les figures hautes en couleur de sa famille – le bagou de son père chirurgien pied-noir !

 

Tarifs groupe et renseignements auprès de Véronique Aubert par mail v.aubert@tnba.org ou par tél au 05 56 33 36 62

#SUR LE MÊME SUJET
_01 décembre 2022

Parution : Migration(s)

_01 décembre 2022

Parution : Les hospitaliers

_01 décembre 2022

_01 décembre 2022

_09 novembre 2022

Une vraie radio de Malade